La petite enceinte Marshall ACTON est, pour sa taille et dans sa classe de litrage, la meilleure du marché (2016), comme nous l’avons déjà vu, mais peut elle être encore améliorée ?

Un démontage rapide de la face arrière permet de voir le petit SUB de 4 pouces installé, on apperçois un moteur en ferrite lourd…

Démontons et regardons ce petit 4 pouces

dayton 4 vs marshall action bluetooth

marshall action test driver 1

 

C’est un beau haut parleur, membrane en papier traité, une suspension en demi rouleau, un gros aimant en ferrite.

Ce haut parleur à en face de lui un sérieux concurrent, le Dayton ND105 « 4 pouces » à moteur Néodynium et membrane aluminium. Le Dayton est connu pour sa large bande, sa reproduction des basses profondes grâce au meilleur Xmax disponible en 4 pouces, et un médium fameux.

Ce HP est connu des audiophiles comme étant probablement la meilleure base possible pour une mini enceinte bibliothèque grâce à ses caractéristiques et paramètres TS.

marshall action test drivermarshall action test vs bose

 

 

Le Dayton à côté du HP choisi par Marshall, notez la différence de taille des aimants, à gauche, celui du Dayton en Néodynium, 4 fois plus puissant à taille égale que le malheureux moteur en ferrite d’origine (à droite) et aussi sans doute nettement moins cher.

 

Le montage en caisse n’est pas simple, il a fallu utiliser une défonceuse avec un mandrin long pour ré-usiner la portée d’origine et adapter l’empreinte au nouveau périmètre du Dayton ND 105-4.

 

Le voici enfin en place… Grâce au moteur Néodynium, le haut parleur est 75% plus léger que le HP d’origine, le gain de poids est significatif ! On rajoute un peu de fibre d’amortissement pour éviter les résonances (un seul petit morceau ridicule trouvé au démontage).

marshall action inside tweak

 

La transformé de Linkwitz est réalisé dans toutes ces petites enceintes actives grace à un DSP qui gère le filtrage actif, voyons voir comment le Dayton se comporte sous le fameux tandem DSP / ampli conçu par Marshall.

 

 

TEST : La coupure filtre actif du passe haut vers 50 Hz empêche le Dayton ND 105-4 de descendre sous les 50Hz. On comprends bien qu’il ne s’agit pas de tout casser en montant le volume… Le DSP pourrait intégrer un algorithme de montée du passe haut a fil de la demande en SPL… dommage…

Ce petit Dayton sait descendre avec encore un peu de rendement à 40Hz, ce qu’il serait capable d’approcher dans cette caisse, regrettable, c’est frustrant et ça gache un peu le plaisir.

Néanmoins, ce test est démonstratif, dès lors que l’on monte le volume, il y a plus de punch dans le grave, le médium est aussi plus propre qu’avec le HP d’origine et le gain qualitatif est assez net !

A fort SPL, le Xmax du Dayton déplace de l’air et tape très fort, sans doute aux environ de 15% dans gain dans le grave à niveau d’amplification égal!

En montant encore le niveau SPL, le Dayton déplace tellement d’air que l’évent n’étale plus les vitesses de vents (plus de 40m/seconde), il fait un bruit d’écoulement prononcé, mais nous sommes en dehors des calculs d’évent d’origine, réalisés pour un HP plus limité en terme de frappe.

De toute façon, il n’y à pas la place pour faire un évent plus gros, nécessitant aussi plus de longueur, donc une caisse plus grande, ou alors de le laisser sortir de la caisse, pas d’issue donc pour résoudre le problème… Le choix d’un radiateur passif serait une solution, mais je trouve l’écoute des radiateurs peu flatteuse comparativement aux résonateurs ouverts, même si à la mesure, c’est la même chose.

 

J’ai fabriqué quelques petites enceintes transportables afin de tenter de faire mieux que les produits du marché. Ce n’est plus possible de dépasser la production de qualité comme cette Marshall Acton par une réalisation en DIY à litrage équivalent, donc, sauf à faire plus volumineux, pas de solution.

Dans ces petites enceintes, la transformé de Linkwitz est réalisée en actif dans un module DSP avant amplification, ça change tout dans les petits volumes.

Les DSP pourraient être mieux réglés encore pour laisser glisser le filtre passe haut afin de descendre dans l’infragrave pour pousser le HP dans ses retranchements à bas volume SPL, un peu comme les boutons « loudness » de l’époque… dommage. Une vraie écoute HiFi à bas SPL serait possible, c’est très sympa dans de petites pièces … L’infra grave est souvent délaissé au profit du SPL alors que la technologie perpet d’avoir les 2, voir la gestion fanstastique du sujet chez Devialet avec ses « Phantom » !

 

En DIY, sauf à connecter un DCX à ce type de petite caisse, il n’y à pas de solution classique pour faire une belle transformée de Linkwitz afin de booster la réponse en fréquence de ces petits haut parleurs de grave.

tang band driver xmax test 2

tang band driver xmax test

De mini enceintes ultra légères, shapées en mousse et statifiées en fibre de carbone et résine époxyde… la meilleure technique pour faire une caisse solide et légere. Associée au petit 3 pouces Tang Band W 1876S (voir les TS) à fort Xmax et moteur néodynium, en Bass Réflex et avec des évents extra long, les résultats sont sympas dans de tout petits litrages, environ 55Hz, mais sans niveau possible car sa talonne très vite sans filtrage passe haut, il faut vite réduire les graves et faire comme toute les petites enceintes du marché ! Voici le petit quadri amplificateur automobile parfait pour ce genre d’application avec réglages de passe haut et passe bas, filtrages actifs avec des potentiomètres pour le volume sur 2X2 voies…

ampli audio 4 channel

J’exploite un autre Dayton ND 105-4 dans une caisse carbone 30% plus volumineuse que celle de la Marshall Acton, et avec des résultats très surprenants dans le grave, 35Hz audible, filtre poussé à fond, mais sans trop de SPL possible sinon le HP talonne (pas de flitre passe haut) !

ACTON DIY BLUETOOTHDIY BLUETOOTH DAYTON

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Petite enceinte 5 voies stéréo, avec 2 tweeter Audax et 2 JBL « Odyssey » à moteur néodynium dans le médium.

Caisse en mousse réticulée, stratifiée « full carbone » époxy.

L’évent provient d’un mat de cassé de planche à voile, lui aussi 100% carbone, il traverse l’ensemble de la caisse, calculs faits par WinIST, voir la page dédiés aux calculs de caisses et d’évents.

Le programme était celui d’une enceinte transportable ultra légère, caisse « full carbon » et HP avec moteur Néodyme.

Elle est meilleure que la Marshall Acton, le grave est génial. Elle est nettement plus volumineuse, mais pèse 1 kilo de moins… Nous sommes aussi très loin d’une esthétique issue de l’industrie, c’est un pur prototype !

DIY BLUETOOTH

 

 

Vidéo de cette petite enceinte 5 voies en bi-amplification active… pour voir le gros Xmax du Dayton ND 105-4 dans cette caisse…

 

Pour résumer, inutile aujourd’hui de tenter le DIY dans cet univers des petites enceintes, la production fait mieux que nous dans ces litrages et ce n’est pas prêt de s’arrèter, l’energie dépensée en ingénierie sur ce marché « colossal » va rapidement permette de meilleurs systèmes. Les DSP seront de mieux en mieux réglés, avec de l’infragrave audible à petit volume, s’effaçant au profit du SPL à mesure que vous tournerez le bouton volume ! On peut aussi imaginer des HP dédiés à ces applications, les HP à moteur néodyme à grand Xmax comme le Dayton ND 105-4 ou le petit 3″ JBL Atlas (voir vidéo) ne sont que les précurseurs…

Un petit Tweak sur cette Marshall Acton était par contre une bonne idée, pour le gain de poids et aussi pour un rendu sonore global sensiblement meilleur par l’ajout du champion qu’est le Dayton ND 105-4, mais j’en suis convaincu, le marché proposera rapidement nettement mieux, on vous tiens au courant !

One Thought on “TWEAK ENCEINTE BLUETOOTH MARSHALL ACTON – JEAN MARC SIOU

  1. Pingback: ENCEINTES BLUETOOTH – WiFi | HiFi-STereo.fr, conception, design enceinte audiophile DIY active, DAC, amplificateur et acoustique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Post Navigation