Pression SPL zone d’ecoute

pression SPL zone d'ecouteUne grande pièce avec une bonne acoustique pourra accueillir beaucoup de puissance, mais vous serez aussi plus loin de la source.

On l’a déjà vu dans les pages dédiés à l’acoustique de la pièce, c’est principalement le niveau de grave qui pose problème.

Si la taille de la pièce le permet et si l’acoustique a été étudiée, monter le niveau SPL ne pose pas de problème. Par exemple, on peut espérer 100 dB dans la zone d’écoute et plus dans les pics en restant « très propre ».

Dans les pièces plus petites, l’acoustique sera déterminante, ainsi que la gestion des modes de résonance par la multiplication de petits caissons de basse. L’écoute sera aussi plus proche de la source, mais un niveau SPL élevé ne sera pas possible à cause d’un régime modal dont les trous et les pics dégraderons énormément la bande passante dans la zone d’écoute, ce sera vite désagréable.

 

Du rendement et de la puissance pour restituer la dynamique.

Une installation de forte puissance ne coûte pas beaucoup plus chère qu’une installation de puissance moyenne, mais, nous venons de le voir, c’est la pièce et son acoustique qui déterminerons la cible SPL optimum.

La puissance sert à passer les pics délivrés par les « attaques » lorsque l’on écoute des morceaux à fortes dynamique, il ne s’agit pas de perdre son acuité auditive, mais une écoute musclée de 15 minutes est possible sans faire de dégâts, à condition de laisser ses oreilles aux calme par la suite.

On utilisera pour cela des enceintes avec des rendements élevées et idéalement pavillonnées pour les parties haut médiums / aigus, avec des amplificateurs de puissance pouvant être modérés, grâce au rendement d’une compression pavillonnée (en moyenne 110dB/1w/1m)

Pour le grave, les rendements chutent, nous amplifierons rapidement  avec 500 Watts AEs ou plus au dessus de 30m², alors que les Subwoofers recevrons 1 000 Watts dans les pics.

 

Quelques exemples des niveaux SPL dans des lieux sonorisés.

 pression SPL zone d'ecoute

Salle de cinéma, auditorium HiFi, quelques installations en France, pointes à 120dB en pics, 100 dB constant en zone d’écoute avec courbe de réponse relativement plate. Seule un grand volume de salle, associée à un traitement acoustique étudié, permettent ce genre de performances.

Dans les grandes salles (100 à 150 m² avec des volumes de 350/400 m3), la fréquence de la salle est plus basse que celle du régime modal, nous sommes au dessus de la fréquence de Shroeder… Dans ce cas  l’acoustique peut être optimum. Certaines salles récentes optimisent aussi l’infragrave, mais c’est encore extrêmement rare car la norme THX n’impose pas des niveaux élevées dans les infras (sous les 30Hz).

SPL niveau salle cinema

Au cinéma, faite attention à la zone d’écoute, la zone optimale est restreintes aux rangées centrales, du milieu de la pièce jusqu’au tiers arrière.

 

Les bonnes salles de cinéma sont agréés THX et font l’objet d’études acoustiques poussées afin de tenter d’augmenter la taille de la zone d’écoute, qui, en fonction des places sera, optimale, correcte ou admissible…

Les réglages des niveaux et la courbe de réponse sont aussi assujetties aux normes THX.  (Voir le site de M. JP Lafont).

Les salles Imax en France sont celles dont les critères audio et vidéos sont les plus restrictifs et qualitatifs, la salle du Gaumont Disney Village en France est probablement le navire amiral des salles de cinéma Françaises.

cinema imax la geode

Le système Imax numérique projette deux images afin de reproduire la vision de l’oeil gauche et celui de l’oeil droit. Deux projecteurs sont ainsi installés dans les cinémas équipés. A l’instar des projections en 3D, les spectateurs portent des lunettes spéciales.

 

 

Dans les discothèques, il y a de tout, la taille de la pièce est comme toujours déterminante, parfois l’acoustique est travaillée et les résultats peuvent être excellents sur certaines installations récentes, parfois, c’est catastrophique… On y retrouve aussi un autre problème, celui des sources utilisées par les DJ’s…

stack fonction one ibiza

Des stacks One Fonktion à Ibiza, 110 dB possible.

 

Concert en plein air, s’il n’y a pas de vent, les problèmes d’acoustiques sont maîtrisées, les ingénieurs du son arrivent avec leurs systèmes pré-réglés pour les conditions de plein air. Ça marche très bien à condition de ne pas sortir de la zone d’écoute optimale.

pression SPL zone d'ecoute

Les grandes scènes des grands festivals assurent 120 dB en pics, avec un régime moyen à 98dB pour un concert de variété / Rock.

 

Posted by Jean Marc Siou

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Post Navigation