Le pré-amplificateur est le servo de votre système HiFi ou Home Cinéma.

Sa position en début de chaîne est délicate car il doit gérer des courants de bas niveaux qu’il doit amplifier sans ajouter de bruits résiduels qui serait ensuite fortement audible après les blocs d’amplification de puissance.

Notons que le mythe des pré-ampli à lampe est un mythe (comme pour les ampli d’ailleurs)… la lampe ne produit pas un meilleur son que ceux produits par des composants électroniques modernes, et ça ne rends en rien le son, voir le sujet « les mythes de l’audio« .

 

Les amplificateurs dit « intégrés » possèdent en interne leurs propre pré-amplificateur, c’est aussi une bonne solution en HiFi comme en Home Cinéma car cela permet de réduite les coûts du produit.

Il est néanmoins important d’avoir en face arrière, des sorties pré-ampli, permettant d’attaquer d’autres amplificateurs de puissance, comme par exemple, les voies frontales pour une gestion possibles sur 2 canaux STéréo, ou pour la connexion au modules SUBwoofer via le canal LFE.

Les pré-amplificateurs de HC (Home Cinéma) sont parfaitement adaptés à une utilisation en HiFi pure sur 2 canaux, leurs composant n’ont rien à envier aux pré-amplificateurs dit HiFi, qui ne font pas mieux et qui n’embarque pas les différentes technologies de DSP permettant la gestion du multi-canaux.

Les pré-amplificateurs HC modernes intègrent de nombreux codec audio et vidéo et permettent de décoder tout type de formats numériques : DTS HD Master / DTS 5.1 / DTS ES / DTS 96/24
Dolby Digital Plus / Dolby TrueHD / Dolby Surround / Dolby Atmos / Auro-3D, / Audyssey DSX /DTS-Neo:X

 

Dans les pré-ampli HC, on retrouve généralement les circuits suivants :

  • Module d’entrée et de sortie HDMI (excellente connexion pour le son, et évidement l’image)
  • Module d’entrée et de sortie permettant tout type de connexion numériques ou analogique, spdif / réseau DLNA etc…
  • DSP permettant le décodage des différentes sources multicanaux, gérant les différents formats audio numériques, les débits les formats vidéos avec des fonctions de sampling.
  • DAC (décodeur Numérique vers Analogique, permettant la conversion de Bits en courant électrique amplifiable.) Notons que ces DAC sont de qualité souvent irréprochable pour des appareils de milieux de gamme.
  • Module de pré-amplification (Amplis OPérationels)
  • Sortie vers les différents canaux à amplifier en fonction du type de source à lire et… de l’installation, du nombre d’amplificateurs et d’enceintes (jusqu’à 32 à ce jour).

Pour finir, les pré-amplficateurs HC offrent des options indispensables via DSP, de réglages HiFi comme la gestion des délais entre Haut Parleurs, ou encore de filtres actif permettant l’amplification direct de module SUBwoofer et même d’un vrai « bass management ».

En pré-amplificateur Haut de gamme, voici quelques références d’exception pour des budgets entre 1 500 et 2 000 euros :

  • Marantz 8802 et 7702
  • Onkio 5530
  • Yamaha 5100

Ces appareils possèdent des composants parmi les meilleurs et aussi des sorties au format AES/EBU permettant d’entrer dans des filtres actifs en analogique pour une parfaite gestions des voies principales avant afin de concilier la HiFi STéreo pure, comme l’univers complet du Home Cinéma et du multi source Haute Résolution, avec une bonne gestion des phases entre HP.

D’autres appareils dans les grandes marques proposent aussi de bons produits et le marché de l’occasion est vaste pour ne pas payer trop cher des produits qui résistent bien dans le temps.

Il faut noter que certains puristes en HiFi 2 canaux, n’utilisent plus de pré-amplificateurs et attaquent en direct des filtres actifs en numérique car tout ces filtres contiennent des DAC de bonnes qualités.

Cela limite bien évidement la gestion des sources comme l’utilisation à 2 canaux et pose des problèmes dans la gestion du volume.

Des comparatifs ABX sur 2 canaux STéréo entre un pré-amplificateur HC avec sortie vers filtre actif analogique et entrée direct en numérique n’étant pas réalisés, il est compliqué de savoir si l’entrée en directe en numérique dans un filtre actif apporte un réel gain (avec un filtre actif aux circuits analogiques de qualités avec de bons AOP…)

 

 

Post Navigation