INTEGRER LE CAISSON DE BASS EN HIFI

L’option du caisson de grave est un excellent choix pour le renforcement des voies graves et infra.
Il est compliqué en HiFi de faire un raccord parfait avec un seul caisson, le bon choix, c’est d’en prendre 2 identiques et de les poser à côté ou sous les enceintes droite et gauche, ou de les poser tout à coté de chacune des enceintes principales.

Pour répondre à la question souvent posé, est-ce facile d’intégrer un seul caisson à une paire d’enceinte HiFi ?

La réponse est NON, si l’application ciblé est la HiFi, comprenez une installation sans compromis…
Les sommations sont difficiles à régler avec un seul caisson.

L’idée de 2 caissons simplifie la mise au point, collés aux enceintes principales, face avant des HP au même niveau que les faces avant des enceintes principales, les sommations (en gros, le départ simultané du son de l’ensemble des HP du système au même moment) seront correctes et le renforcement du grave et de l’infra sera plus conséquent par effet de couplage.

L’autre avantage d’un montage avec 2 caissons au lieu d’un, c’est que 2 caissons actives 2 « modes » différents par leurs placement différents dans la pièce, réduisent un peu les résonances modales, précises sur une fréquence, celles qui donne l’impression que le caisson ne joue que sur 3 notes, ce qui est une horreur absolue (voir le Gain Maxi En Puissance, le GMEP) !

Dans ce type de montage, les 2 enceintes principales continuent à recevoir l’ensemble du signal de l’amplificateur, les caissons ne font qu’accompagner dans le bas du spectre pour renforcer les basses fréquences.

Il ne faut faire travailler les caissons qu’en soutient des 2 voies droite et gauche, la réponse en fréquence doit rester légèrement tombante, hors de question de créer une « bosse » dans le grave, l’effet « BOOM BOOM » est garanti !

La fréquence de raccord des caissons doit être très basse, très en dessous des 80Hz, pour ne pas sentir le raccord et les déphasages générés par l’ajout du caisson.
On peut conseiller entre 40Hz si les HP de grave des enceintes principales sont supérieures ou égale à 22cm et 60Hz en dessous (c’est une règle simplifié qui ne tient pas compte de certaines spécificités d’enceintes)
40Hz est une belle fréquence de raccord car c’est très intéressant de monter le niveau SPL sous cette fréquence, l’effet boomy n’apparait plus et ce sous grave souligne assez discrètement les enregistrements.
Attention néanmoins, le gain d’une pièce de 20 à environ 40 m2 amplifie systématiquement le sous grave de + 10 ou parfois +15 dB !!!
Il faut bien vérifier que ce gain ne soit pas trop fort au dessus de 40 Hz, l’effet boomy remonte immédiatement, il faut donc régler le niveau de grave et adapter par rapport au GMEP

L’idée peut etre de placer la fréquence de coupure sur le GMEP et de s’aider des pentes de coupure pour atténuer le pic maxi et peut etre éviter l’ajout d’un égaliseur (néanmoins très utile dans un système pour bien le calibrer.

 

Les meilleurs résultats avec les caissons en Hifi se situe en dessous de 60Hz, là ou l’oreille humaine ne discerne plus rien en terme de phase. Il faut donc souhaiter que le GMEP se situe sous cette fréquence.

Il faudra ensuite aligner les caissons en temporel avec les enceintes principales, l’ensemble des ondes des différents HP doivent arriver au même moment au point d’écoute, il faudra donc gérer le délai temporel entre les caissons et les enceintes, soit sur les caissons s’ils sont munis d’un système de délai, soit faire le choix d’un ampli Home Cinéma via le LFE.

On reviendra dessus un peu plus bas.
Il est à noter que le choix d’un ampli HC est excellent car ses caractéristiques sont les mêmes que celles d’un ampli Hifi (à peu de choses près).

L’ampli HC est souvent vendu moins cher à performance égale, il permet de faire du Bass management avec plusieurs caissons séparés et un second amplificateur dédié de grande puissance de type class D, généralement dédié à la sonorisation pro. (gestion de la fréquence de coupure et des délais)

 

MISE EN PHASE DU CAISSON ET DELAIS :

On pose souvent la question de l’utilité de la phase sur un caisson

Pour intégrer un caisson aux enceintes droite et gauche il y a 2 sujets à ne pas confondre :

La mise en phase et le délai

 

1 – La mise en phase

La mise en phase d’un caisson, n’a pas grande importance compte tenu de sa longueur dans les basses fréquences (on calcul la longueur d’une onde en divisant la vitesse du son par la fréquence, soit 344 metres par seconde / X Hz) à 60Hz, l’inversion de polarité à 180° est à 3 mètres.

L’onde est tellement longue qu’en fonction de l’acoustique et des réflexions dans la pièce, il peut etre intéressant d’inverser les polarité au bornier du caisson pour voir si on ressent plus de grave au point d’écoute, ainsi, les polaritées peuvent etre inversé sur le caisson droit et non inversé sur le caisson gauche, et réciproquement.

 

2- Le délai

Le délai, c’est l’alignement temporel du top départ de l’avancée de chacune des membranes des enceintes d’un système multi voies.

Pour s’assurer d’un bon démarrage des HP, ils doivent etre aligné, tous sur la même plan de la face avant de l’enceinte, le SUB doit idéalement se soumettre à cette règle.

Est-ce important ? Au dela de 20 millisecondes de retard les auditeurs les plus attentifs percevrons un décallage, à 50ms, sur un comparatif ABX ce sera audible avec test positif.

Comment faire si on ne peut pas mettre les caissons en ligne avec la face avant des enceintes ? Comment caler le délai créé ?
Les ampli HC on souvent sur le LFE, une  option de réglage des délais automatique, vous devez caler temporellement, l’alignement de vos caissons en insérant dans le système, un délai de retard sur les enceintes principales si les caissons sont reculés (le contraire s’ils sont avancé).

 

Si l’option automatique « autoalign » n’est pas disponible, il est facile d’utiliser un laser de mesure, c’est le seul assez précis …
Placez vous au point d’écoute, visez le centre du cone du tweeter, notez la mesure.
Ensuite, le calage théorique précisdu SUB, c’est la liaison entre la bobine du HP avec la membrane.

Vous devrez trouver ce point sur le HP du SUB, puis le soustraire en milimetres, de la face avant des enceintes principales, avec une tolérance de 20mm de la position idéale…

Reportez la mesure prise au laser sur la fonction délai du LFE, c’est normalement réglable en metres / secondes.

Le réglage, c’est le délai entre les voies D et G par rapport aux HP des caissons.

La vitesse du son c’est 344 metres par seconde, à vos calculettes !

Le plus simple reste évidement de positionner les caissons à coté ou en dessous des enceintes principales.

Une fois le caisson intégré, faite un sweep basse fréquence pour vérifier son intégration : https://www.youtube.com/watch?v=q9FMkrF-7k0&t=14s

L’idéale et pour une intégration réussie, c’est de bien régler le GMEP

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Post Navigation