HAUT RENDEMENT OU BAS RENDEMENT QUELLE ENCEINTE CHOISIR ?

Il n’y a pas de différence de son mesurable entre une enceinte haut rendement et une enceinte bas rendement.
Si une enceinte fait 90 dB de rendement pour 1 watt à 1 mètre (90dB/w/m) et une autre 87 dB/w/m, il suffira pour atteindre le même niveau sonore, de rajouter 3dB à l’amplificateur.

 

Cette vieille émission permet de comprendre un peu tout ça en image : https://www.youtube.com/watch?v=5QM7HEPQ5uY&t=681s

Comme depuis de nombreuses années le rapport Signal / bruit des amplis est bas, les différences sont complètement inaudibles.

Une enceinte haut rendement, c’est avant tout une enceinte dont les différents HP on des rendements différents à l’intérieur de la même caisse.

On retrouve souvent des tweeters avec des rendements de 93dB, lorsque le grave / médium ne sera capable que de 90dB sur sa réponse totale une fois chargé en caisse.
Avec 2 HP de 90dB, on retrouve les 93dB du tweeter.

D’une manière générale, plus la fréquence à reproduire est basse et moins le rendement est élevé, ainsi, un HP qui reproduit 88dB à 40 Hz est un très haut rendement, alors qu’un tweeter à 90dB est un tweeter à rendement bas.

Les enceintes à pavillons contiennent souvent un tweeter à chambre de compression, ce type de compression, par exemple utilisée en concert, atteint facilement 112 dB/w/m sinon plus.
Pour aplatir la réponse avec les 88dB de notre HP basse fréquence et rejoindre les 112dB de la compression, il faut 24dB de plus à l’ampli pour fournir ou 8 HP de 88dB avec la même puissance amplificatrice !!!

Le rendement sert uniquement à obtenir plus de décibels avec la même quantité de Watts.

On peut rajouter que les matériaux employés pour la membrane des haut-parleurs n’ont pas d’incidence significatives et que le gain dans l’ordre des grandeur est faible.

LA CONSTRUCTION :

Par contre la conception des Hauts Parleurs est primordiale.
La réponse en fréquence du HP doit évidemment être lineaire sans accidents importants pour que les composants électroniques ne soit pas à implanter partout entre composants.

Moins ces composants sont nombreux en travers du signal, mieux c’est.
La qualité de construction du HP est aussi primordiale, la bobine, son support, la mise en œuvre.
La qualité des HP dans une enceinte est vitale et c’est principalement là ou sont fait les économies à la construction.

La réalisation de l’ébénisterie est également importante, la caisse doit être très rigide et épaisse, le poids final de l’enceinte est un indicateur.
La différence entre une bonne et une mauvaise enceinte, ce joue donc dans le choix par le constructeur :

De HP de grandes qualités
D’un filtrage dont l’étude est parfaite, avec des composants de premier choix (c’est cher)
D’une ébénisterie robuste, si en plus elle est esthétique, c’est encore mieux !

FABRIQUER soit même ses enceintes en DIY ou acheter des enceintes de production ?

Dans les enceintes de production, il est difficile de connaitre la qualité des composants employés et le prix de vente n’accompagne pas toujours une meilleure qualité.

Néanmoins, les enceintes de grande production sur le marché Milieu / haut de gamme sont pour certaines, tout à fait correctes.
Une recherche sur le forum vous aidera à faire votre choix.

Les enceintes et le matériel HiFi de qualité vieillissent extrêmement bien et le marché de l’occasion foisonne de bons produits à bas prix, il faut donc bien réfléchir sur l’intérêt du neuf, tout à fait inutile si on accepte l’idée de l’occasion.

Le choix ultime reste celui du DIY (faire soit même), particulièrement sur le forum DIY ou le niveau est très élevé :Dhttp://www.homecinema-fr.com/forum/diy-enceintes/

Cela demande un peu de temps et de passion mais le résultat est souvent probant car le choix des HP se fait parmi les meilleurs possibles, ainsi que le filtrage et les composants. Vous saurez donc de quoi est composé votre enceinte, ce n’est pas un détail…

LE COUPLE AMPLIFICATEURS / ENCEINTES

Le couple ampli / enceintes n’est pas un Mythes, certaines enceintes ont par exemple des réponses en fréquence ou l’aigu fait défaut.
L’associer à un ampli qui a aussi un petit défaut contraire et qui pousse un peu trop dans l’aigu est un bon mariage.
L’essentiel étant au final, de retrouver une réponse en fréquence plate et homogène.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Post Navigation