Cette page est dédiée aux tests enceintes Bluetooth WiFi.

Beaucoup pensent que ces petites enceintes peuvent remplacer une vieille chaîne HiFi.

C’est le cas sur les plus gros modèles avec des litrages d’au moins 6 litres pour une bonne reproduction du grave (Devialet Phantom). Ces enceintes plus grosses sont souvent WiFi en restant compatibles pour certaines en Bluetooth.

Il faut rappeler qu’un système performant doit reproduire des fréquences entre 20hz et 20000hz.

En réduisant la taille de l’enceinte, le litrage permettant l’accord en fréquence d’un haut parleur de grave, n’est plus possible, la reproduction des basses fréquences devient difficile, mais la technologie fait des miracles.

L’idée d’obtenir le plus de basses fréquence dans ces faibles volumes d’enceintes est le défi en cours, c’est le défi des années 2011 – 2012. Les fréquences plus élevés, les médiums et les aigus étant plus faciles à reproduire car il n’ont pas besoin d’un litrage important pour raisonner à des fréquences élevées.

On obtient aujourd’hui du grave dans des volumes de caisses faibles, c’est le but des ingénieurs qui travaillent sur ce sujet, des records dans le rapports volume / basses fréquences atteintes seront battus dans les années à venir, peut-être à nouveau par des Français, car Devialet a déjà la technologie qui permettrait de réduire encore le volume de caisse et ainsi battre tout les records dans chaque litrages !

La technologie employée dans les petites enceintes du marché actuel est impressionnantes : Récepteur Bluethoot AptX ou AAC, DAC, filtrage actif, DSP, radiateur passifs, HP à grand Xmax…

Ce sont des éléments de chaîne HiFi que l’on ne retrouve en temps normal, que sur des systèmes haut de gamme !

La transformée de Linkwitz est reine pour attendre du SPL à basse fréquences dans de faibles volume, elle permet de « violer » les lois mécaniques d’un Haut Parleur afin de le contraindre à raisonner plus bas que ce que les règles de l’acoustique naturelle permettent.

L’électronique des DSP doit encore progresser pour encore forcer sur le petit HP de grave afin d’atteindre des fréquences encore plus basse lorsque le niveau est faible, la tendance étant d’atteindre des niveaux élevées sans trop ce soucier pour l’instant d’une qualité ultime à très bas niveau. La transformée de Linkwitz permet à des niveaux faibles de forcer le grave à descendre de 5 Hz plus bas, mais le DSP doit corriger rapidement des lors que l’on demande plus de SPL pour ne pas dépasser les limites du Haut Parleur, de l’ampli et de l’alimentation.

Ce processus est mieux maîtrisé par certain, Devialet en tête… Certaines cartes mères de DSP intégrées sont flashables, il serait intéressant de pouvoir choisir les courbes de DSP lors d’un update, ou même de les choisir via un petit bouton de préset. A n’en pas douter, l’avenir nous offrira ces options, soyons patient !

En attendant, le sujet bouillonne tellement qu’il transforme le marché de la HiFi… A moyen terme, les DSP pilotant des filtres actifs seront dans tout les systèmes de reproduction sonore.

Restera la qualité des amplis, pour l’instant trop souvent d’une « class » peu flatteuse pour une reproduction sonore parfaite.

N’oublions pas une règle acoustique de base qui permet d’augmenter le niveau des graves, il suffit de placer la petite enceinte portable serré dans un coin de la pièce, ainsi placé, l’effet de Room Gain permet de gagner 4 à 5dB dans le grave !

 

Regardons rapidement ou en est le marché sur les toutes petites enceintes portables et connectables.

On peut grossièrement constater les rapports litrages / Basses fréquences (Hertz) suivant sur le marché (2016) selon HiFi-STereo.fr :

300 millilitres / 80hz : Bose Soundlike mini 2, 2 HP larges bande + 1 radiateur passif, BT, portable à batterie. Construction plastique et Aluminium.

400 millilitres / 70hz : JBL Charge 2, 2 HP large bande + 2 radiateur passifs, BT, portable à batterie,  Construction plastique.

800 millilitres / 60hz : Harman Kardon Omni 10, 1 sub Atlas à moteur néodynium, 1 tweeter + 1 radiateur passif, WiFi et Bluetooth, sur secteur. Construction en panneaux de bois MDF plastique et Aluminium.

1,1 litre / 52hz : Marshall Acton, 2 tweeters, 1 sub en 4″ en Bass Reflex (moteur ferrite un peu lourd, le néodynium eu été plus léger, comme le Atlas chez JBL, voir le TWEAK réalisé à cet effet par HiFi-STéréo.fr) Bluetooth, sur secteur. Notons que le reste de la gamme Marshall est proche des records dans tout les litrages en Bass Reflex, comme quoi le BR reste une référence d’accord de charge. Construction en bois MDF plastique, ampli démontable sur plaque aluminium arrière.

A noter que l’on retrouve les composants de la Acton dans une version portable à batterie avec 10% de volume en moins, la Marshall Kilburn. La Kilburn fait mieux que la HK Omni 10, mais elle est très lourde, 3 kilos… donc moins facilement transportable, ce qui rends difficile la compréhension de son programme.

 

ENCEINTES BLUETOOTH WiFi

devialet phantom

6 litres / 20hz : Devialet Phantom : sous les 20hz à faible SPL, 2 Sub en clos (!!!), 1 médium, 1 tweeter en coaxial sur le médium, Bluetooth, WiFi et plus encore. Au fur et à mesure ou vous montez le SPL, le filtre passe haut agit en évitant aux 2 sub de dépasser leurs (énormes) Xmax, la qualité du DSP est évidente, celui du schéma amplificateur permettant une telle transformée de Linkwitz est très haut point et à ce niveau on peut dire que c’est une révolution, magnifique… Construction splendide en plastique, acier, aluminium etc…

 

Il faut préciser que ce classement HiFi-STéréo.fr est établi sur la qualité de reproduction sonore à 30% du volume afin que les DSP laissent passer les basses fréquences. A SPL plus élevées (70%), le DSP supprime les basses fréquences pour respecter les limites des HP et des contraintes mécaniques.

Comme Devialet le montre, la parfaite gestion d’un DSP pour descendre la fréquence de coupure du Sub à bas SPL est la solution. La parfaite gestion d’un contrôleur de haute qualité, associée à une amplification adaptée permet de gérer à merveille un passe haut limitant le grave au fur et à mesure de la montée du volume sonore !

 

Classement rapide de ce qui semble être de bonnes enceintes BLUETOOTH après tests d’écoutes, par catégorie de taille, on retrouve évidement nos « recordman » dans le rapport basse fréquence / litrage :

BOSE Soundlike mini 2

Beau son… 2 HP large bande et un radiateur géré par un système d’amplification bien étudié, aigus détaillés, 80hz avec un niveau correct… Enceinte portable à batterie intégrée.

 

JBL Charge II

Avec à peine plus de litrage (400ml contre 300) que sa rivale Bose, la JBL Charge 2 descends plus bas dans le grave, 2 HP large bande et 2 radiateurs radiaux à chaque extrémités, aigus un peu moins poussé que la Bose Soundlike mini, on est à 70hz avec un niveau correct…et avec un taux de distorsion faible que personne n’atteind dans ce volume et ça change pas mal de chose ! C’est la meilleure en rapport taille / profondeur des basses dans la catégorie des enceintes ultra portable à batterie intégrée… Une égalisation de la source sur votre iPhone ou autre, permet de pousser l’aigu. Chez Apple, le filtre d’égalisation « electronique » booste fort les graves et les aigus par exemple.

 

Harman / Kardon Omni 10

En montant encore un peu le litrage, la HK Omni 10 reste transportable et discrète dans une valise, mais elle doit être banché sur secteur.

C’est une 2 voies, elle intègre l’incroyable HP JBL Atlas 3 pouces à moteur néodynium, recordman de Xmax dans sa catégorie, ça tape ! On à du niveau à 60hz… le record dans cette taille… Le tweeter à dôme en textile est fin avec du détail. Un gros radiateur rond réponds au Xmax de l’Atlas 3″, spectaculaire !

Dommage que Harman Kardon ne gère pas mieux le filtrage passe haut de l’Atlas (coupure active à 60 – 70hz), comme le fait Devialet, ce HP d’exception passerait 40Hz audible en coupant plus bas le filtrage à bas niveau… on voit bien qu’il est loin de travailler au maximum à bas niveau. En montant le niveau sonore, le passe haut monterait comme actuellement à 70Hz pour éviter à l’Atlas de talonner, peut-être sur les versions futures ?

La HK omni 20, plus volumineuse,  descend moins bas que la omni 10, pas d’Atlas à bord… mais 2 petits sub, plus de SPL donc grâce à cette doublette, ce qui est sans doute le programme de cette enceinte… programme qui ne nous interesse pas dans ce test dont on ne voit pas bien l’intérêt.

 

La Marshall Acton était la première en magasin à frôler les 50Hz avec du niveau avec environ 1 litres, ça surprenait tout le monde ! L’ensemble de la gamme Marshall est superbement étudiée, un son propre, qui tape, une électronique de belle facture conjuguée à un calcul de caisse et d’évent au top (surfaces d’évents importantes…) Des HP à moteurs Néodynium permettrait de réduire le poids des versions portable… aujourd’hui, c’est trop lourd (3 kilos), un petit TWEAK maison améliore le poids mais pas seulement…

 

Devialet avec ses « Phantom » dépasse tout le monde, une pluie de brevet, un produit magnifique.

C’est cher mais les composants sont de qualité, vous payez la miniaturisation d’un système qui devrait être 5 fois plus volumineux. Le problème c’est qu’à 1690 euros, c’est du son mono, il en faut 2 pour la Stéréo afin de remplacer une chaîne HiFi…

Produit de luxe donc mais à la vue du travail réalisé, ça vaut le coup. Devialet à ouvert la voie de la miniaturisation, l’extension de la Phantom à une mini Phantom portable de moins d’un litre serait fantastique, 40hz dans 1 litres ?

Une super Phantom plus grosse avec plus de SPL et plus de niveau à 30 Hz serait aussi un moyen d’enfoncer définitivement le clou. Le marketing de la marque en fait beaucoup, c’est parfois énervant, mais avec ce qui a été fait, je pense qu’ils peuvent mettre en avant leurs talents, bravo et merci à vous pour votre accueil au showroom.

 

Plus d’infos à venir sur Sono et les autres solutions connectées.

Posted by Jean-Marc Siou

One Thought on “tests enceintes bluetooth wifi

  1. Pingback: TWEAK ENCEINTE BLUETOOTH MARSHALL ACTION – JEAN MARC SIOU | HiFi-STereo.fr, conception, design enceinte audiophile DIY active, DAC, amplificateur et acoustique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Post Navigation