Si on est un peu manuel, on peut se poser la question, est-ce mieux de fabriquer ses enceintes ou est-ce aussi bien de les acheter toute faite ?

Regardons points par pour le pour et le contre.

DIY, le pour

– Qualité de construction générale, les parois de caisse en 22 ou 25 mm (introuvable sur une enceinte du marché, sauf sur le TTHDG), ce n’est pas du toc, avec du médium de 12mm et des placages douteux

– Choix des HP, avec les bon paramètres, parfaitement adaptés à la pièce, au projet…

– Qualité des composants du filtrage

– Résultat final souvent supérieur à une enceinte du marché à prix égal, compte tenu de l’emploi des matériaux employés

– Le plaisir de construire son enceinte et de constater la conformité des règles théoriques avec la pratique puis l’écoute, idéal pour celui que ça intéresse et qui est un peu manuel, pas besoin d’etre ingénieur.

– Plus le niveau sonore requis est élevé, plus l’enceinte est grosse et plus le projet DIY l’emporte en rapport qualité/prix, une grosse enceinte en 15″ + 2″ coute 1500 euros la paire sur un concept de base, la même et pour des perfs identiques, existe mais c’est hors de prix, je n’ai pas de modèle en tête.

– La possibilité de faire appel à du semi DIY, en faisant faire les caisses et meme l’étude par un pro, c’est également très rentable pour un projet très haute performance et ça garantie une valeur de revente, c’est probablement le meilleur choix pour un passionné qui ne veut aucun compromis en terme de qualité finale d’écoute, sans se ruiner (à comparer avec le THDG des modèles légendaires du marché, mais il y a vite 10 000 euros de différence, M2, K2, TSM2 etc)

DIY, le contre

– Si le projet est une petite enceinte, par rapport à certains produits neufs du marché dont les prix sont compétitifs, pas évident que le gain en vaille la peine, c’est encore plus vrai par rapport à du matériel d’occasion.

– La finition d’une enceinte de série, surtout si c’est un HDG, est compliqué à obtenir, sauf à bien bricoler ou à faire peindre chez un carrossier, le cout final devient élevée

– Si c’est mal fini, l’enceinte se vends au prix des HP, rarement plus si la finition est correcte, il faut une belle finition pour que ça ait de la valeur, sauf à faire une « REPLICA » d’une enceinte célèbre

– Le temps passé au projet si on aime pas ça (dans ce cas, reste le choix du semi DIY)

Tout dépends donc si on est manuel et si l’envie de faire soit même existe ou pas.

La réalisation d’une enceinte DIY n’est pas compliqué, si on ne part pas sur un projet trop complexe, ainsi, une enceinte 2 voies est très performante.

Faire couper des planches de bois chez un menuisier en lui transmettant des cotes précises est simple

L’assemblage avec de la colle à bois et serre joints n’est pas non plus hors de porté des lors que l’on est un peu manuel, les techniques de plaquages sont devenues simples : https://www.youtube.com/watch?v=5zKzicYuYNM

L’envoie des caisses chez un peintre coute moins de 400 euros pour qui veut une super finition, sinon, la finition n’est pas non plus hors de portée : http://www.homecinema-fr.com/forum/diy-enceintes/enceinte-diy-quelle-finition-peinture-t30085435.html

On peut faire une 2 voies de très grande performances compte tenu de l’évolution des HP qui couvrent plus facilement des plages fréquentielles larges et le forum DIY aide grandement pour le choix des composants, comme pour le filtrage.

Il ne s’agit pas de refaire le monde, d’autres ont déjà des plans d’enceintes 2 voies simples à réaliser, il n’y a qu’a reproduire.

Dans la majorité des cas, l’enceinte ainsi réalisée offrira des performances de très haut niveau, les composants employés pouvant etre de grandes qualité.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Post Navigation