Merci à toi pour cette après-midi à écouter ton système !

 J’étais certain en venant chez toi, de rencontrer quelqu’un de sympa, d’écouter un bon système, je ne m’attendais pas à ce qu’en plus, nos gouts musicaux soient proche, on a passé plus de temps à écouter de la bonne musique qu’à jouer avec le matériel !Alors, chez Wakup, c’est la maison dans la grotte, très sympa, on est au milieu des passions de notre hôte, aquarium, etc… et Hifi, avec quand même un VP Benq pour les films et un écran qui se déroule devant la cheminée.

Voir ici les photos de la mise en oeuvre du système

La pièce présente un volume intéressant et l’acoustique est agréable, avec pas mal de réverbération, mais la roche apparente est remplie d’aspéritées et diffuse sans doute à merveille les aigus et médium. Il est hors de question de traiter pour améliorer tout ça car un déménagement futur est prévu, mais l’accueil d’un système HiFi performant et déjà possible.

Wakup est un technicien hors pair (c’est l’une des raisons de ma venue jusque Tours), le jour où il attaquera le sujet de l’acoustique dans une pièce dédiée pour y intégrer un système, ce sera quelque chose à ne pas rater à l’écoute…

Ici et sans traitement de la pièce, impossible de mieux adapter un système à une pièce…
A l’écoute, Wakup se plein d’un mode à 30Hz, mode fortement corrigé par EQ à -15dB dans le cadre d’une écoute analytique optimale.
La convolution d’EQ pour correction de la pièce n’est pas faite dans son installation, c’est un choix personnel qu’il vous expliquera mieux que moi.

Le système est totalement maitrisé et parfaitement en adéquation avec la pièce, la zone d’écoute reculée à moins d’un mètre du mur arrière permet un recul à 3,5 m des enceintes.

Les enceintes sont bien séparées des cloisons, évitant une excitation trop précoce des différentes réflexions du champ direct.
Ce placement d’enceintes / zone d’écoute est le meilleur choix possible par rapport aux contraintes de la pièce.

Il n’y a pas de traitement aux murs et le RT n’est pas trop élevé, aux alentours de 0,45 selon les mesures de Wakup.

Pour la partie matériel, la source est un PC sous Windows + carte son sous JRiver + console.

Le soft « console » offre une présentation visuelle impressionnante de toute les parties hardwares et softwares de la source et de la carte son du PC.
Le DAC est intégré à la carte son.

Tout est paramétrable sur chaque plugins, EQ, délais, room correction, filtrage FIR phase Lin via convolution offrant des possibilités de pente de type Brick Wall… mais aussi bass management pour faire du HC, avec réinjection du LFE sur les centrales… Un détail, console doit etre paramétré manuellement lorsque l’on passe d’un ficher 44 à 48Kz.
La pente entre la 1″ Tad et le 11″ de médium / grave est à 150dB/octave, du vrai Brick Wall donc !

Le phase lin Brick Wall n’est pas la chose la plus simple à mettre en œuvre et beaucoup de ceux qui s’y frottent s’y piquent, en raison du choix primordial des composants en terme de directivité, sans parler des délais pour avoir une parfaite sommation à Fx.
Bien souvent, mieux vaut faire des pentes bien moins raides et faire le choix d’un filtre classique en IIR si ces paramètres n’ont pas été calibrés, HP mesurés et parfaitement appréciés, ce n’est le cas que de trop rares amateurs très avertis… et Wakup y a passé du temps.

Mettre au point un Brick Wall parfait, c’est avant tout savoir mesurer, ça ne s’apprends pas en quelques jours, entre le fait de maitriser la partie soft, ce qui est simple, et de réussir techniquement à caler les 2Hp, mesures à l’appuis, il y a un monde…

Il en résulte à l’écoute, un médium aigu tout à fait remarquable, l’un des tout meilleurs entendus à ce jour, un vrai bonheur…
Un traitement de la pièce sur le mur arrière améliorerait la focalisation et la spacialisation mais pour une pièce non traitée, c’est vraiment bien et là, ce n’est pas le matériel qui est en cause…

Depuis quelques temps, la volonté d’un SPL plus élevée était apparus et Wakup à pour cela, rajouté une voie d’infra dans une caisse dédiée de 75 litres.

Voir ici l’intégration des SUB

Les HP sont des 38cm de type Dayton / MTX avec des T&S avec un Vas assez faible, rendant les caisses de seulement 75 litres de cette voie de grave, intégrables dans le salon…
On peut avoir mieux, mais avec un volume de caisse double !
Tout n’est toujours qu’affaire de compromis.

Les Tad TL-1122 et MTX 15’’ sont raccordées à 55Hz en Fir phase minimale 24dB Butt pour la voie de grave et 24dB pour le Tad TL-1102 (12dB électrique, 12dB de chute naturelle du rendement du HP à Fc).

La fusion entre les 3 voies est parfaite, sommation au top, c’est hyper homogène et la frappe est là quand on monte le volume sur la tablette qui pilote l’ensemble du système via JRiver !

Lorsque l’on veut sortir d’une écoute analytique, pour attaquer les écoutes physiques, Wakup, libère un peu l’EQ de 6dB de masquage du mode dominant (-15dB) !

Le grave se libère et le niveau d’infra se fait sentir, on retrouve sur ce profil d’EQ, des réponses en fréquences proches de celles que j’aime, avec le risque de croiser du 30Hz, le faisant ressortir de la réponse globale.
Plongée dans l’écoute, ça va quand même plutôt bien, mais sur certains morceaux précis, Wakup me préviens de forts déséquilibres de la réponse à cause de ce mode.

Le volume monte encore, on passe en niveau concert, avec une pression moyenne à 105 110 dBc en crête au point d’écoute, on est à un peu moins de 4 mètres, la compression 1 pouce sort environ 115dB et ne reçoit donc qu’environ 2 et 4 watts…(Ampli Chevin, gain @26dB) le 38 cm MTX entre 200 et 400 Watts (Ampli Chevin, gain @32dB) …

Ça ne tord pas d’un poil, mais la réverb de la pièce à cette pression, pourrait fatiguer assez vite.

Une petite tablette sous Android pilote le système via JRiver et propose donc des fonctionnalités proches de l’interface d’une Apple TV4 sur serveur (type Synology) sous iTunes, avec quand même des latences mieux gérée sous l’oSTV Apple.

On allume le Vidéo projecteur, toujours comme sur la Apple TV, on a accès au serveur et ses quelques baies, avec 17To dispo… ou on retrouve quelques belles références BluRay, démo de certains passages avec un niveau sonore cinéma, nous sommes en immersion, c’est très sympa, heureusement qu’il n’y a pas de voisins !

Le point fort de cette installation réside dans le choix de composants simples, seulement 3 voies, un couple TAD qui fait merveille, mais c’est surtout la rigueur de la mise en œuvre qui est remarquable au travers d’une maitrise du sujet audio que de très rares passionnés peuvent atteindre.
Un mélange d’expérience dans des studios d’enregistrement et la fréquentation de quelques experts de haut niveau, sont des bases solides pour la mise en œuvre de ce système.

Le test probable d’une paire de 18 Sound 12LW1400 sera sympa, avec pourquoi pas 2 BMS 18Nd862… bon, les BMS n’entrerons pas dans le salon, mais un jour sans doute, dans une autre maison !!!

Si le PC qui règne dans le système pouvait être remplacé par un filtre actif avec des fonctions équivalentes, ce serait bien, mais les filtres « propriétaire » FIR disponibles dans des amplis pro, types Lab gruppen ne sont pas donnés, un Trinnov Altitude 32 non plus…

Ce bon vieux PC risque de rester en place encore quelques temps…

Le choix d’un filtre IIR permettrait de se rapprocher de prêt de ce genre de système, comme le DCX ou des machines plus performantes, pour entendre les écarts IIR et FIR faut s’accrocher, mais mis en œuvre comme dans cette installation, Wakup m’indique que c’est sensiblement meilleur quand même.

Au 26/2/2018, Wakup2 indique qu’il va installer un traitement acoustique amovible sur son installation, j’ira écouter à nouveau quand ce sera terminé

Merci encore à toi !

Jean Marc

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Post Navigation