Le calcul du besoin en amplification est assez simple, il s’effectue à partir de 2 critères :


1- Le rendement de l’enceinte (ou d’un assemblage de haut-parleurs spécialisés dont les rendements diffèrent)
2- Du besoin maximum en décibels au point d’écoute.


On a donc besoin dans un premier temps de calculer la puissance maximale en pics, qui dépends de la puissance moyenne au point d’écoute, on considère 84dB qui est un niveau proche (pour l’exemple) de celui choisi par Dolby en cinéma et qui convient bien pour le son, on considère 15dB de pics en crête et encore 5dB pour limiter la distorsion dans les pics pour une installation HiFi High End par exemple.


La distance entraine en moyenne dans un salon 4,5dB de perte (disons 5dB) par doublement de la distance (6dB en extérieur)
Ainsi, une enceinte dont le rendement réel mesuré avec 2,83 Volts (1 watt sous 8 Ohms) est de 84dB/watt/mètres, à 1 mètre, nous aurons 84dB pour 1 watt injecté.
Par le doublement de la distance, à 2 mètres, nous aurons une perte de 5dB. Il nous reste donc 79dB à 2 mètres, toujours pour 1 seul watt.
Si on considère le facteur de crête, on devra produire 105dB pics à 2 mètres, hors nous n’avons actuellement que 79dB avec 1 watt…
Il nous manque 26dB, ce qui nous fait, si on suit le calcul logarithmique adapté, une multiplication de la puissance par 400, soit un ampli de 400 watts crêtes et des enceintes de 84dB réelles qui encaissent 400 watts crête également.
Ca c’est pour un système High End dont le souhait de disto reste très bas dans les pics extrêmes.
Tout dépend donc du rendement de l’enceinte et de la distance…
Ainsi, si on a une enceinte de 94dB, il nous manque dans les mêmes conditions, seulement 16dB qui seront produit par un simple ampli de 40 watts…
Une enceinte de 104 dB aura besoin de moins d’un watt.
On comprend l’intérêt du haut rendement et les puissances d’amplification folles sur les systèmes High end dès que l’on a du recul (donc une bonne salle)
Voici un calcul que j’ai fait en pense bête, simple et rapide :
1 db x 1,3
2 db x 1,6
3 db x 2
6 db x 4
10 db x 10
12 db x 16
14 db x 25
16 db x 40
18 db x 63
20 db x 100
26 db x 400
30 db x 1000
33 db x 2048
36 db x 4096
39 db x 8192
42 db x 16384
45 db x 32768
48 db x 65536
Il n’y a rien d’autre à considérer dans ce calcul pour trouver le besoin en amplification.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Post Navigation