Après avoir lancé une mesure (onglet mesure), selectionné l’onglet « Filtered IR », bien caler les échelles par l’onglet limits, puis par l’onglet « controls », affichez le panneau pour faire la sélection de la bande d’octave à filtrer, l’affichage sera celui ci.
Il suffit ensuite de regarder quelle est la décroissance de la réverbération en ms (milliseconde) à -50dB par exemple.

Ce type d’analyse est la plus adaptée pour un environnement domestique, un salon ou une petite salle de cinéma.

Elle est possible avec un matériel restreint, une paire d’enceinte et un micro placé au point d’écoute. Ce type de mesure permet de voir comment fonctionne la salle au point d’écoute. La directivité des enceintes, leurs positions et la position du point d’écoute dans la salle modifie les valeurs de ces mesures. Il est donc possible de voir l’effet de différents modèles d’enceintes sur ces mesures en fonction de leur directivité. Il est possible de voir l’effet d’un traitement, par absorption ou diffusion, par bande d’octave. C’est la mesure la plus judicieuse pour un amateur cherchant à améliorer le son au point d’écoute.

La mesure du RT60 est autrement plus complexe, elle demande une source omnidirectionnelle (dodécaèdre, claquoir, ballon, pistolet) et des mesures en différents points en hauteur et en largeur. Ce moyen permet de cartographie la réverbération de la salle, puis d’étudier un traitement acoustique (solution professionnelle). C’est la bonne méthode si la zone d’écoute n’est pas solitaire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Post Navigation