ACOUSTIQUE HOME CINEMA OU HIFI, LE MINIMUM

Après avoir lu la page traitement acoustique en HiFi ou HC, voici les solutions minimum à mettre en oeuvre si vous souhaitez améliorer sensiblement l’acoustique de votre pièce

 

Le choix de la pièce.

ACOUSTIQUE HOME CINEMA OU HIFIConcernant le choix de la pièce, il y a des proportions à éviter dans lesquels il ne sera pas possible d’écouter de la musique.

Tout d’abord, nous avons vu qu’il faut tenter de diminuer les modes de la pièce.

Les pièces dont les dimensions entre la longueur et la largeur ont des fractions exactes : 1/2  –  3/2  – 2/3 etc… si votre pièce est dans ce cas, l’installation d’un système audio est à exclure car les ondes sonores réfléchissent avec bonheur de diagonales en diagonales…

Par exemple :

  • 6m x 3m : rapport longueur/largeur de 2, > pièce non exploitable
  • 9 x 6 : rapport longueur/largeur de 1,5, > pièce non exploitable

Avec des pièces dont les proportions sont des fractions exactes, ou bien vous rajoutez une cloison solide (en briquette rouge car le BA13 ne suffira pas) pour changer les proportions, ou bien vous écouterez de la musique dans cette pièce, mais au casque…

En dehors de ces proportions interdites, il n’y a pas de pièce à la proportion idéale, mais nous avons vu que plus la pièce est grande, plus la fréquence de Schroeder est basse, plus facile est la gestion des modes et plus il est possible de monter le niveau du grave.

Le plus gros problème dans la plupart des pièces est le temps de réverbération (RT)  trop élevé dans le bas-médium (150 – 300 Hz).

 

Solution basique minimum :

  • Le sol est impérativement en moquette posée et non collée (avec de la bande adhésive double face) et de type à dos « résine » ( pas de moquette sur feutre ou mousse). Des tapis peuvent être rajoutés. Rappelons que les surfaces dures comme le marbre, le carrelage et les parquets sont interdits.
  • Un « U » d’amortissement doit enrouler la ligne composée des enceintes frontales et des caissons de grave. Ce « U » enroule le mur de proximité en arrière des enceintes et les parties latérales des enceintes frontales sur environ 1 m. Si possible, ce « U » doit être amortit par un minimum de 10cm de laine de roche haute densité (100kg m3) recouvert de tissus décoratif, (l’idéal serait 1 mètre… mais bon…)
  • Le mur opposé aux enceintes frontales se trouvant derrière la zone d’écoute, ne doit pas être lisse ni absorbant, il doit diffusant. Par exemple, par la pose d’une Bibliothèque. Les diffuseurs de petites tailles de 1m X 1m sont inutiles, il s’agit d’occuper environ 70% du mur arrière.
  • Le mobilier courant comme les canapés, les fauteuil compléteront sensiblement.

Les pièces avec de grandes baies vitrées sont inexploitables car le verre est très dur, un rideau ne changera rien, le placement d’un canapé à dos d’une petite baie vitré aiderait un peu…

Attention, il ne s’agit pas ici d’acoustique, ce ne sont que les 2 ou 3 choses basiques à respecter.

Sans ces règles élémentaires, la reproduction des graves risque de ne s’effectuer que sur 2 ou 3 notes dominantes et la réverbération du bas médium viendra gravement perturber la zone d’écoute. La recherche d’une quelconque performance sonore sera inutile, même avec toute l’électronique de correction acoustique du monde…

ACOUSTIQUE HOME CINEMA OU HIFI, LE MINIMUM

Absorber les ondes ou les diffuser.

Il est important de ne pas confondre « absorber » les ondes ou les « diffuser ».

Pour obtenir une pièce convenablement équilibrée entre la matité et la réverbération, une règle de base consiste à dire que :

  • Le médium et l’aigu doivent être diffusés.
  • Le bas-médium et le grave doivent être absorbés.

Nous avons vu les épaisseurs nécessaires à l’absorption des graves ( environ 1 m d’épaisseur pour 70Hz) car les longueurs d’ondes des basses fréquences augmente au fur et à mesure que la fréquence sonore émise est basse. Les traitements par isolants classiques de 10 à 15 cm, comme la laine de roche, ne seront sensiblement efficaces qu’à partir de 200Hz au mieux.

Il faudra donc tenter d’améliorer le problème des modes dans les basses fréquences en les « excitant » et ainsi essayer de diminuer l’espace entre les modes. Ainsi, le grave jouera non plus sur 3 notes principales mais sur 6, 9 ou 12, toutes proportionnellement moins accentués, un petit peu comme si vous divisiez 3 hautes vagues par 6 plus petites, sans que la règle ne soit mathématique…

Il faut donc réfléchir à la position des subwoofers dans la pièce pour trouver le bon compromis entre l’optimisation des modes et le rendement apporté par le « room gain ».

Ensuite, les mesures acoustiques viendrons affiner les réglages de position des caissons et des voies centrales. Les niveaux entres voies seront réglés et une égalisation par voies sera faite.

Continuez votre navigation sur la page acoustique dans un salon, diminuer son RT60

 

Article rédigé avec l’aide de THXRD.

Plus d’infos sur les solutions basiques pour améliorer sensiblement l’acoustique de votre pièce par JP Lafont

One Thought on “ACOUSTIQUE HOME CINEMA OU HIFI, LE MINIMUM

  1. Pingback: TRAITEMENT ACOUSTIQUE EN HIFI

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Post Navigation